Comment mettre à jour sa carte vitale ?

Comment mettre à jour sa carte vitale ?

La carte vitale est une carte à puce avec toutes les données administratives utiles à la prise en charge des soins de santé. Elle est délivrée à l’âge de 16 ans et confirme l’affiliation à l’Assurance maladie tout en justifiant les droits. Pour une meilleure prise en charge, il faut mettre à jour régulièrement les informations de la carte vitale.

Les périodes où il faut mettre à jour sa carte vitale

La carte vitale doit être actualisée quand il y a un changement de situation personnelle ou professionnelle pour éviter tout problème de paiement. Les différentes raisons pour mettre à jour la carte vitale sont le changement de nom ou de situation de famille (naissance, mariage, divorce…) le changement de régime de Sécurité sociale, le déménagement, changement du statut professionnel (changement de travail ou de poste) ou une affection de longue durée. Sinon, il faut faire la mise à jour au moins une fois par an afin de garder les droits. Pour sa réactualisation, il n’y a pas de date précise, seulement, il faut la faire à la même période tous les ans. À préciser que la mise à jour de la carte vitale concerne tout le monde : les retraités, les séniors, les jeunes actifs…

Où mettre à jour la carte vitale ?

Pour faire la mise à jour de la carte vitale, il y a des bornes dans les pharmacies, les établissements de santé ou les organismes d’Assurance maladie. Quelques secondes suffisent pour la mise à jour de la carte vitale. Il suffit d’insérer la carte dans la borne et de suivre les indications. Au cas où l’assuré ne peut pas se déplacer, il doit contacter sa caisse de Sécurité sociale par courrier ou par téléphone. Pour la demande de réactualisation par courrier, il faut envoyer la carte avec la lettre. Après, l’organisme d’Assurance maladie la renvoie par courrier aussi. N’oubliez pas que la mise à jour de cette carte vitale est essentielle pour une prise en charge totale et en conforme avec les droits. En effet, elle permet d’avoir un remboursement des frais médicaux au bon taux et dans les plus brefs délais. Cela éloigne les mauvaises surprises comme le refus de paiement ou les dysfonctionnements pendant la saisie informatique chez le médecin.